Now Playing Tracks

X-FILLE statuts (J + 289) - Papa !

Hahaha, la série xfille devait être finie mais c’est sans compter un dernier événement que je veux absolument relater et archiver.

image

(17 juillet au matin, avant de partir au boulot)

Je viens d’avoir à l’instant une longue discussion avec mon second fils (l’ainé qui va sur ses dix-huit ans) pour lui expliquer ma transidentité, ma transition, et toussa.

Un retour extrêmement positif que je résume en quelques expressions qu’il a utilisé tout au long de notre conversation :

wouaw

ba ce matin quand j’ai regardé le profil fb de julie xxx je me suis dit c’est pas possible, c’est mon pere x)

j’ai cru que tu faisais ça pour rigoler. mais non en fait x)

c’est quand même la méga surprise, xxx (ndlr: son frère) m’avait rien dit du tout

c’est pour ça que tu as perdu 20 kilo il y a quelques années ?

au début j’ai cru en voyant julie xxx à une arrière tante ou quelque chose comme ça, puis j’ai regarder la photo j’ai fait OMG

ha je comprend mieux

tu as raison, osef du regard des autres

tu es comme tu es

wouaw

la transformation

super , content que tout se passe bien

<3

Puis l’habituelle question pour un enfant. Comment dois-je être appelée :).

Comme pour son frère, je lui explique qu’il fait comme il veut mais que maman ça me gênerait vraiment car il n’a qu’une seule maman, la personne qui l’a mis au monde.

OUF

je garde papa x)

Julie, la plus heureuse des papa

X-FILLE statuts (J + 273) - 9 mois !

Après neuf mois de THS, et à la lumière de quelques événements et anecdotes, je réalise que ma vie a vraiment basculé et qu’il est temps de clôturer cette série X-FILLE.

Et même si il me reste un peu de route chaotique à parcourir (changement d’état civil définitif quelque part en 2015), je commence à apprécier le chemin parcouru et le plaisir de vivre ma féminité à plein temps.

Pour fêter mes 9 mois de THS et la fin de X-FILLE, rien ne vaut une petite coupe de champagne ! Cheers.

Deux années de questionnements et une année d’actions concrètes dont neuf mois de THS pour me construire un environnement stable et bienveillant, tant dans ma vie familiale que dans ma vie professionnelle.

J’ai retrouvé le chemin de mes passions, que je vis dorénavant au féminin, et je suis accompagnée par un ange merveilleux, et c’est bien là l’essentiel.

Donc comme je l’avais indiqué dans mon billet du 30 avril dernier sur Txy, et même si j’ai quelques jours de retard sur ce programme, ce billet marque la fin de la série X-FILLE.

Me reste à décider du devenir de ce blog (nb: les billets X-FILLE seront de toute façon placés dans un topic d’un forum du site Txy).

J’ai l’été pour y réfléchir.

Je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes vacances ! et prenez soin de vous.

Julie

X-FILLE statuts (J + 269) - Summer Dress et Femme Sauvage

C’est l’été :)

Après mon escapade à Montpellier hier (bonjour la pluie en fin de journée, un déluge), je me suis mise en robe d’été et en sandales Carmen Steffens pour la première fois aujourd’hui dans mon entreprise alto-séquanaise.

image

2 juillet 2014 à Nanterre dans mon bureau, j’étrenne une tenue d’été qui laisse exprimer librement la féminité à laquelle j’aspire de toute mon âme.

J’ai reçu :

- trois “whouah elle est en robe” admiratif de trois collègues garçons que j’ai croisé en arrivant (mais aucune réaction des autres, j’aurais pu être nue sur mes talons pfff),

- un “c’est court” de ma collègue que je remercie au passage pour la photo que je joins à ce billet !

- un “vous avez de superbes jambes” “ne changez rien” … du restaurateur ce midi :) j’ai failli aller chercher le seau d’eau fraiche pour le calmer :D …

Je vais avoir du mal à me passer de ce type de tenue dorénavant … ce qui me fait réaliser que je n’ai que deux robes décentes pour aller travailler … planification shopping en cours :) …

Dans les nouvelles plus sérieuses :

- le tribunal de commerce a finalisé la procédure sur ma seconde entreprise après un sketch mémorable (lire choc de simplification),

- du coup, je viens d’informer ma banque professionnelle pour le changement des KBIS et ma demande de fonctionner sous pseudonyme - pas encore de retour même si je sais que le courrier a été lu,

- sur pression du médiateur que j’ai sollicité et qui a répondu dans la semaine, ma dernière banque personnelle (BNP pour ne pas la citer) est entrain de faire le nécessaire pour passer mon compte au féminin avec mon acte de notoriété (il aura fallut 4 mois … pour rappel La Banque Postal a été la plus rapide en 15 jours, suivie par Cortal Consors - du groupe BNP … et enfin Crédit Mutuel),

- et toujours en terme de coming-out, j’ai prévenu le propriétaire des locaux d’entreprise, il est passé devant mon bureau cette après-midi mais a fait son timide …

Dans les autres news d’importance pour moi, j’ai remis au gout du jour une des activités qui me passionnent et que j’avais abandonné de longue date : la lecture de livres participant à mon développement personnel.

Me voilà donc en plein dans un livre depuis quelques semaines et que je conseille à toutes les femmes qui courent avec les loups, des histoires et mythes de l’archétype de la femme sauvage, écrit par Clarissa Pinkola Estés, une conteuse et une guérisseuse extraordinaire.

Du coup, je comprends mieux d’où vient cette intuition que je sollicite avec succès depuis si longtemps dans ma vie (oui l’intuition est une caractéristique purement féminine mais qu’il faut découvrir et enrichir).

J’ai même retrouvé dans ce livre la trame quasi identique d’un vieux conte que me racontait mon père (et qui m’effrayait tant quand j’avais 5 ans).

L’histoire d’une petite fille qui a perdu sa mère (nourricière) et vit avec son père (naïf) - et qui malgré les consignes de prudence de son père (imprudent), avec sa poupée (symbole de l’intuition), elle va à la rencontre du croc (la sorcière symbole de la féminité sauvage) en traversant une forêt sombre (le vrai monde), nourrit sa poupée en chemin (nourrit son intuition) et s’affranchit de toutes les tâches confiées par le croc (développer la femme sauvage) pour ne pas être détruite (enfermée dans une vie sans âme) pour finalement rentrer chez elle (et vivre en femme libre).

image

1er juillet 2014, dans le train pour Montpellier, une lecture passionnante à la découverte de mon moi féminin.

Une lecture très rafraichissante et qui me fait (re)découvrir de magnifiques contes dans leur version originale ou reconstruite avec des méthodes d’archéo-psychologie.

Et aussi que ma transition c’est tout simplement mon parcours initiatique à la découverte de la femme sauvage qui vit en moi depuis toujours.

Si tu ne vas pas dans les bois, jamais rien n’arrivera, jamais ta vie ne commencera. Va dans les bois, va.

Julie, une femme sauvage en devenir

———-

edit 19h17 : J’ai oublié de préciser que j’ai pu tester une autre banque dans mon activité pro avec une société de Rennes dont je m’occupe : le Credit Agricole.

Et bien il leur est tout simplement impossible d’accéder à ma demande de mandat sous pseudonyme. J’ai eu droit à M. GILLES XXX DIT JULIE et finalement à M. MAZENS-XXX JULIE. Impossible pour eux d’écrire Mme, le juriste de la banque se réfugiant derrière la mention M de ma CNI.

J’ai préféré lâcher l’affaire et j’ai demandé la fermeture de ce compte Crédit Agricole.

En résumé sur les comptes sous pseudonyme : La Banque Postale (OK et rapide),  Cortal Consors (OK et lent), Crédit Mutuel (OK après 2 explications), BNP (OK après un appel au médiateur), Crédit Agricole (NOK).

———-

To Tumblr, Love Txy